Fondez avec notre fondant au chocolat

Le chocolat est la confiserie de Pâques et des fêtes de fin d’année, mais pas seulement. Il a des vertus antioxydants et aide à lutter contre les maladies cardio-vasculaires. Intégré dans une recette, elle donne le dessert parfait.

La recette traditionnelle

Pour un bon fondant au chocolat, il faut du chocolat, bien sûr, du beurre, du sucre, des œufs et de la farine. Pour commencer, préchauffer le four à 180°. Faire fondre ensemble 200 grammes de chocolat et 100 grammes de beurre. Avec 5 œufs, séparer les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige ferme. Blanchir les jaunes avec 100 grammes de sucre. Ajouter le mélange chocolat aux jaunes. Incorporer la farine petit à petit en mélangeant bien. Enfin, ajouter les blancs en neige délicatement, en faisant attention à ne pas les casser. Beurrer et fariner un moule et y verser la préparation. Mettre au four pour 20 minutes. Pour un cœur coulant, le laisser juste pour 15 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

Les déclinaisons

Le fondant au chocolat ravi nos papilles depuis des années. Pour mieux l’apprécier, il est possible d’y ajouter votre grain de sel. Pour ceux qui le préfèrent moins sucré, on peut diminuer la quantité de sucre et y incorporer juste 75 grammes par exemple. Pour avoir du croquant, on peut insérer dans la recette des noix, comme de la noisette ou des noix de cajou. Pour le côté exotique, un peu noix de coco ferait l’affaire. Pour les mordus de chocolat, les pépites de chocolat sont parfaits. Généralement fait avec du chocolat noir, le remplacer avec du chocolat au lait ou du chocolat blanc serait une aventure culinaire. Enfin, le chocolat et la fraise ont toujours fait bon ménage, et ce mariage de goût est plus que gourmand.

Comment le déguster

En dessert ou en goûter, le fondant au chocolat se prête à tous les moments de la journée. En dessert, il clôt parfaitement un menu de fête dans son lit de crème anglaise, décoré par une cerise confit. Une boule de glace à la vanille ferait aussi l’affaire, nappée de caramel au beurre salé. Pour la présentation, le mieux serait de le cuir en portion individuelle, en prenant soin du temps de cuisson pour bénéficier d’un cœur coulant. On peut même placer au cœur de l’appareil un carré de chocolat pour qu’il soit plus coulant. Pour le 4 heures, c’est une recette facile et rapide, que vous ferez surement des heureux, auprès des petits et des grands.

Mousse au chocolat : un classique indémodable
Un véritable moelleux au chocolat